Cinq Lévisiens morts en Normandie en 1944

Le 6 juin 1944, les soldats du Régiment de la Chaudière sont réveillés à 4h30 AM et ils ont embarqués dans les péniches de débarquement. Le régiment était membre de la 5e Brigade d’infanterie canadienne de la 2e Division d’infanterie canadienne sous le commandement du lieutenant-colonel Paul Mathieu. Ils ont débarqué sur la plage du secteur Nan White de Juno Beach à 8h32 AM. Les soldats étaient amassés le long d’un mur brise-lames sous les tirs des Allemands et les premières troupes des compagnies A et B se sont introduites dans les terres pour atteindre Bernières-sur-Mer après le débarquement du Régiment des Queen’s Own Rifles of Canada. Ils sont accueillis par une population enthousiaste au milieu des décombres et des ruines.

Aucun Lévisien est décédé le 6 juin 1944. Cependant, cinq sont morts en Normandie après le débarquement en juillet et août 1944. Ils n’étaient pas tous membres du Régiment de la Chaudière. Notamment, Théodore Pelletier de Lévis, Maurice Gagnon de Lauzon, Joseph Dominique de la paroisse Sainte-Jeanne-d’Arc et Marc-Aurèle Roy de Lévis est décédé le 17 août à l’âge de 23 ans. Jules Chouinard de Lauzon est décédé accidentellement lors de son service militaire le 3 août 1944 à l’âge de 19 ans (On ignore le lieu: possiblement au Canada ou en Angleterre).

40 soldats lévisiens (incluant les municipalités fusionnées) sont morts au combat lors de la Deuxième Guerre mondiale en Europe et en Asie entre 1940 et 1945.

Ayons une pensée pour ces hommes morts au combat qui ont donné leur vie pour la libération de l’Europe et de l’Asie. Remercions tous nos vétérans pour leur implication et leurs sacrifices.

Source : Programme souvenir à l’occasion du dévoilement et de la bénédiction du Monument du Souvenir le 15 septembre 1946.

Crédit photo du logo du 75e anniversaire du débarquement de Normandie: Le site professionnel du Comité Régional de Tourisme de Normandie.