Le dernier livre de l'historien Yves Hébert

Les ponts de glace sur le Saint-Laurent.
L’historien Yves Hébert a publié aux Éditions GID son dernier ouvrage qui propose de jeter un regard sur l’histoire fascinante des ponts de glace sur le fleuve Saint-Laurent. Il montre comment les riverains de plusieurs municipalités du Québec ont domestiqué cet espace éphémère alors que le froid intense se prolongeait au cours du XIXe siècle. Le pont de glace est un des lieux où s’est construite l’identité collective et ce phénomène a marqué l’imaginaire de cette époque.
Ce livre propose une approche thématique d’une histoire culturelle et environnementale des ponts de glace sur le Saint-Laurent. Comment se forment-ils? Les conditions sont-elles semblables entre Québec et Lévis, entre Trois-Rivières et Saint-Angèle ou autour de l’île de Montréal? Pourquoi le pont de glace entre Québec et Lévis est devenu important avant la construction du pont de Québec et l’apparition des brise-glaces? Quels étaient les moyens de transport utilisés pour traverser d’une rive à l’autre? S’amusait-on sur les ponts de glace? Enfin, dans la culture visuelle, quel héritage avons-nous reçu des artistes peintres du XIXe siècle et des photographes? Telles sont les grandes questions auxquelles l’historien Yves Hébert tente de répondre à partir des résultats d’une recherche qui s’est poursuivie sur cinq années dans les journaux, les mémoires, les livres rares et les photographies anciennes. L’ouvrage est en vente au prix de 25 $ à notre local.
Yves Hébert est historien depuis plus de 25 ans. Il est récipiendaire du Mérite historique régional (2004) décerné par la Société historique de la Côte-du-Sud et du Prix Philippe-Aubert de Gaspé (2009) pour l’ensemble de son œuvre sur l’histoire de la Côte-du-Sud. Il signe un livre sur l’Histoire de l’écologie au Québec puis un biographie de Étienne-Pascal Taché (1795-1865, le militaire, le médecin et l’homme politique) titres parus aux Éditions GID. À titre d’historien consultant, il a collaboré à la réalisation de diverses publications et à des documentaires produits pour la télévision. Il est également rédacteur en chef du journal Reflets de l’Association québécoise des retraités des secteurs public et parapublic (AQPR).
Vous pouvez lire la chronique de Didier Fessou en suivant le lien internet.